Le-dip-detail

Le DIP de Seth Godin

Ce petit livre sans prétention essaye de tordre le cou à une idée très répandue, celle de la nécessité de toujours persévérer pour réussir (« sans cesse, sur le métier remettez votre ouvrage… »).

Seth Godin nous dit que si persévérer est louable et profitable, s’obstiner à tout prix est la pire des choses à faire. D’après lui, ceux qui réussissent le mieux dans la vie sont ceux qui ont la capacité de savoir renoncer au bon moment et de passer à autre chose.

Selon lui, il existe 3 types de situations auxquelles on peut faire face lorsque l’on entreprend une activité quelle qu’elle soit. La réussite dépendra de sa capacité à identifier rapidement dans laquelle on se trouve et à agir en conséquence :

  • Le DIP (le creux de la vague). Presque tout ce qui vaut la peine d’être fait, est sous la maîtrise du dip, affirme-t-il ! Après des débuts enthousiasmants, un effet de plateau se fait ressentir, on commence à piétiner voire à régresser. Il se peut que vous soyez dans le dip (pour une durée plus ou moins longue) que vous surmonterez si vous continuez d’aller de l’avant.
  • La situation sans issue. Tout le monde l’a déjà expérimenté… cette situation où, quels que soient ses efforts, on ne parvene pas à progresser. Même si ce n’est pas toujours facile, l’important est de s’en rendre compte… et d’en sortir le plus vite possible !
  • La falaise. Beaucoup plus compliquée à identifier : les choses démarrent fort, tout paraît facile, vous devenez accro à cette réussite. Plus le temps passe, plus on a l’impression que la situation s’améliore, jusqu’au jour où tout s’effondre ! Là aussi une seule stratégie à adopter : en sortir le plus vite possible !

Pourquoi certaines personnes réussissent-elles alors que d’autres échouent systématiquement ?

Pour réussir, nous dit Seth Godin, il ne faut pas se contenter d’être satisfaisant. Les gens sont intéressés par ce qu’il y a de mieux dans la vie, et non par ce est moyen ou mauvais. Pour réussir, il faut mettre son focus sur des champs d’expertise où il est possible exceller, trouver un dip que l’on puisse franchir et quitter systématiquement tous les situations sans issue et les falaises que l’on rencontrera. Le dip, nous dit-il, c’est ce qui sépare celui qui vise l’excellence de la masse de ceux qui se contentent d’être moyens.

Mais attention, cela ne signifie pas qu’il faille abandonner tout à répétition à chaque fois que ça ne fonctionne pas comme on l’imagine. Ce type de stratégie est catastrophique et démontre uniquement une grande instabilité ! Non, avant de tourner les talons, il convient de se poser calmement deux (bonnes) questions :

  • Suis-je uniquement en train de paniquer ? Le meilleur moment pour quitter n’est certainement pas un coup de tête, mais en ayant planifié son départ.
  • Suis-je en train de progresser, de stagner ou de régresser ?

Recommandation : [ À lire ]


Le DIP : un petit livre qui vous enseignera quand renoncer (et quand persévérer) de Seth Godin


Le Commander sur Amazon :
Le DIP : un petit livre qui vous enseignera quand renoncer (et quand persévérer) de Seth Godin
Langue : Français
ISBN-13 : 978-2922405538